On s'était dit rendez vous dans 20 ans...

  • Par
  • Le 09/06/2019

"Rendez vous dans 20 ans ! "

Aujourd'hui, j'ai rendez vous.

J'ai rendez vous avec des gens que je n'ai pas vu depuis 20 ans.

Ce ne sont pas des camarades de classes comme le dit la chanson de PAtriiiiiiick, non, des collègues du temps où je montais à cheval de façon plus "professionnel", en tout cas de ce qui a occupé mes étés quand j'étais jeune adulte...

L'équitation t'apprend énormément de choses, notamment être direct, ferme, se tenir droit, être maître de ses émotions et contrôler celles de son cheval...

Ce sera forcément le moment des bilans, et à 40 ans passé, les bilans, je les ai commencés. 

Je m'interroge depuis longtemps sur le bonsaï et  ce qu'il m'apporte, ou ce qu'il m'a apporté. Curieusement, la vie me montre que les valeurs que j'ai appris, celles là même que j'apprends à mes enfants, ne sont pas celles que le Monde utilise. 

Le travail, la rigueur, l'honnêteté, la droiture, la franchise sont obsolètes.

Même si le fait d'avoir été cavalier m'a inculqué le fait de savoir travailler seul, j'apprécie de pouvoir travailler avec d'autres humains, mais rares sont ceux qui font ou qui ont ces valeurs... Alors de facto, je dois être seul, encore. 

Peut être que c'est là que les arbres, ou la famille ou les chevaux comblent, oui, peut être, surement. 

Rare, ces gens ? ça n'est pas toujours vrai, puisque récemment, à Albi 2019, j'ai pu travailler en équipe... Et quelle équipe, mais curieusement, composé de gens qui, sur le papier,  travaillent aussi seul.     

Le bonsaï t'apprend la modestie, puisque c'est souvent quant tu te dis "je sais", que l'arbre sur lequel tu travailles t'apprends que tu as tord. Le bonsaï t'apprend à t'effacer face à l'arbre.

 Mais là,  dans le monde du bonsaï, je me dis que ce n'est pas toujours le cas et l'égo de certain passe avant tout. 

C'est d'ailleurs mon prochain challenge dans le monde du bonsaï comme ailleurs dans la vraie vie, savoir doser ce que m'a appris la vie, m'imposer plus mais tout en restant modeste, le tout face à des gens qui ne le seront pas. 

On se donne rendez vous dans 20 ans ? 

 
×