Créer un site internet

Shitakusa, petite plante en pot

Avant tout, il ya une différence entre shitakusa et kusamono. Mais ça, je l'ai appris assez tard, 2019. Donc, merci de lire ces lignes avec un certain recul.

Précision un peu plus loin... 

 

Je penses (et ce n'est qu'un avis) que comme le pot et la tablette, la plante doit être là pour s'harmoniser avec l'arbre, en gros c'est toujours l'arbre le principal. Si le reste attire trop l'oeil, ce n'est pas gagné.

Pour faire simple, j'essaye de prendre des fleurs de "par chez moi", qui fleurissent au moment des expos, hein, c'est quand même aussi un but, donc soit début printemps soit automne ou bien tout le temps à la manière de la ruine de Rome... Ou bien qui indique réellement la provenance de l'arbre comme ce truc à fleurs en coton, qui accompagnerait un petit buis... Je recherche toujours le nom de cette plante et donc regarde la flore des Pyrénées avec attention... La quantité de plantes superbes que nous avons par chez nous, sauvages et endémiques est telle que j'en essayerais certaines.

Sur le coup des sédums, je ne sais plus trop à qui me fier : J'ai entendu cela aussi, que c'était pas bien.

Et puis lors d'un atelier avec JF Busquet, il en a vu qu'il ne connaissait pas sur ma grosse aubépine... Il en est "tombé amoureux" et je lui ai donné. Je lui dis ça (que c'était pas terrible en plantes d'accompagnement, pas apprécié) : Il a haussé les épaules. Connaissant un peu le parcours et la formation du (grand et bon) Bonhomme, j'ai un peu tendance à le croire.

Je pense qu'il faut être crédible dans le choix de la plante d'accompagnement. Si l'arbre présenté nous laisse à penser qu'il est de la garrigue, plein soleil toute l'année, pas crédible d'y mettre une belle fougère... Des petits sédums, personnellement, je trouve ça plus crédible...
J'avais vu  un yamadori magnifique avec un 'Imperata' rouge bien pétant en plante d'accompagnement, et là, je ne comprends pas, les deux sont très beaux mais je ne vois pas le rapport...

France Bonsaï n°35, page 26 et 27 Dans le jardin de M.Murata à Kiukaen Province Oomiya, on peut voir des sédum, une variété par pot... La légende : Bonsaï ou pas, peu importe, c'est beau".

 

Allé, stop le bla bla, des petites photos :

Dscn5010 4c21619

Un petit oeillet de poète et jonc (donc là, c'est un kusamono > 2 plantes).

Dscn4385 4b3ae58

Une petite plante prélevée dans les Pyrénées au pied d'un buis dans le jardin d'un copain. Aucune idée du nom...

Dscn4360 4b2518d

Ruine de Rôme, Cymbalaria muralis. Plante ultra facile et ultra florifère.

Dscn3055 48071ff

Un peu de mousse fine, un jonc, une concrétion de chez moi, simple non ?

Dscn3053 48071f3

Un sédum toujours dans une concrétion...

Dscn3052 48071e7

Capilaire des murs, Asplenium trichomanes. Ma petite préférée et ma plus ancienne, depuis 2013.

Dscn1489 43d8200

Une petite Jacinthe. Elle a fleuri puis durant l'année qui a suivi, le bulbe c'est divisé puis une gelée tardive en a eu raison.

 

Img 1694

Saxifrage, photo prise après deux mois de floraison ininterrompue !

 

Un essai fait dans les années 2000 et que je n'avais pas retenté depuis, la fougère aigle. A l'époque j'avais pas mal taillé la tête et le résultat en pot n'était pas mal, très aérien, bien sûr. En 2018, j'avais mis quelques racines prises sur le bord d'un de mes champs etmis en pot. Résultat bof bof.

 

J'attendais surtout de voir si elles reprendraient vie ce printemps et :

 

 

 

Et visiblement, elles sont en vie...

 

Quelques semaines après

 

Et puis quelques semaines après, je les ai laissés au soleil et elles sont cuites ! snif. Mais pas encore mortes ! Costaud le bestiau. à voir en 2020) 

 

Je me rabats sur les sisyrinchium, toujours prêt à fleurir et parfois sur rien 

 .

 

Idem, une plante dont j'ai complétement oublié le nom : 

 

C'est d'ailleurs dommage que je n'arrive pas à réduire les feuilles, en même temps, je n'ai pas (encore) essayé...

 

Au rayon des sédums (que l'on ne doit pas utiliser), j'aime bien celui ci, ici en position couché en 2016 

 

 

 

Et puis, je me suis dit qu'en le levant ce serait plus intéressant, visuellement

 Depuis, je le fais pousser façon cascade. 

Et en 2019:

 

Un autre sédum, un peu trop visible pour un sédum... Mais j'l'aime bien dans sa pierre qu'il squatte depuis 2012 ou 2013 : 

 

Je cultive cette graminée depuis 3 ans dans cette pierre. Elle y fleuri régulièrement, mais pas forcément très dense...

 

 

Un kusamono maintenant : 

 

La prêle naine, le pied mère a pris un gros coup de chaleur durant l'été 2019, il me reste un petit pied... Lui, il a eu les pieds dans l'eau, et ça se voit.

 

Bon, un petit point culture ... Enfin, enrichissement de la vôtre ?

Donc un shitakusa c'est une plante, sur le point de fleurir ou qui indique la saison en cours ou à venir... Sur le principe, le feuillage du shitakusa, doit être différent de l'arbre qu'il accompagne, éviter la répétition quoi...

 

Le kusamono, c'est plusieurs plantes herbacées, fleuries et qui s'exposent seules. Pas besoin d'un bel arbre.

 

Quant au point culture, leurs cultures à ces petites plantes, je dois dire que sauf erreurs d'arrosage de ma part (ou de l'arrosage automatique), depuis 2017, j'ai tendance, comme sur les très petits arbres, à les laisser dans un plateau extra fin. A chaque arrosage, le plateau se remplie et les plantes, bien aidé du vent, vont vite à pomper le petit millimètre d'eau de trop, les maintenant au frais un peu plus longtemps qu'un arrosage "simple" .

 

Pour celle qui suit, je me suis inspiré de ce que faisait la Marraine de mon Père à Paris. Elle c'est amusé, toute sa vie, à garder un bac remplie de terre sur son balcon et à observer ce qu'il y poussait.  Dans mon cas, ce sont des paquerettes.

 

 

Comme je l'ai appris, le feuillage de la plante d'accompagnement doit être différent de l'arbre qui l'accompagne. A titre personnel (donc ça n'engage que moi) j'apprécie que le feuillage de la plante soit plus petit que celui de l'arbre, je trouve ça cohérent, plus cohérent. Sans oublier que plante et arbre sont sensé être du même biotope... Donc pour le buis au second plant, j'ai choisi, une simple graminée. 

 

 

 

  

 

 

 

 

Ajouter un commentaire