Construire une branche

Il est ici question de branches de feuillus en formation

 

Former une branche n'est pas aussi simple que ça. Je ne sais pas si cette technique est parfaite, surement pas, mais elle permet d'appréhender la base. Ce n'est ni plus ni moins que la technique de clip and grow (couper et laisser pousser) appliquée à une branche. 

 

 

Année 1

L'arbre est en "liberté", naturellement la jeune branche part vers le haut

 

Nôtre premier travail est de la ligaturer. Pour faire descendre une branche le premier tour de ligature (côté tronc) doit appuyer sur le haut de la branche. Avec du fil d'aluminium, le fil fait 1/3 du diamètre de la branche.

 

Si nôtre branche est droite, il est bon de lui donner du mouvement. 

 

 

En donnant du mouvement, on fait en sorte de mettre les bourgeons visibles à l'extérieur de la courbe (vue de dessus).

 

 

On surveille la ligature, et dès qu'elle commence à marquer l'écorce > on la retire. 

 

 

Note : Il peut être bien de laisser "tiger" cette branche durant une année, pour avoir une branche un peu plus épaisse. Ceci dépend du stade de dévelloppement du tronc et de la hauteur de la branche. Les branches du bas sont épaisses et en montant, elles deviennent plus fines.

  

La seconde année, on revient en arrière. 

 

 

Le fait de revenir en arrière quand la végétation redémarre (ou mieux lorsqu'elle a déjà démarré) permet le réveil de bourgeons plus près du tronc.

 

 

Les rabattres permet sur le mois d'avril, si l'arbre est correctement nourri, de voir gonfler de nouveaux départs, accesoirement de ligaturer.

 

Vers la mi juin, on peut sélectionner ces départs trop longs (sur des arbres bien nourrit et semblant en pleine forme)

 

 

Cette coupe fait partir les bougeons arrières.

 

 

En septembre on ne touche à rien, car l'arbre ne doit plus dépenser d'énergie (pas de perte d'énergie à refaire des feuilles),  mais au contraire doit en emmagasiner donc > on laisse faire. 

En mars de l'année suivante, lors du démarrage de l'arbre, on peut revenir en arrière et repartir sur un cycle. 

 

 

Une régle simple est de ne toujours garder que 2 bourgeons à plat ( à l'horizontal) et de revenir l'année suivante au bourgeon le plus près de la fourche que l'on a fait l'année précédente > On forme alors de la conicité dans la branche et de la ramification fine. 

Etc, etc...

 

Une branche doit aussi avoir assez de lumière pour faire vivre toutes ces feuilles, donc au bout de quelques années, on sélectionnera pour ne garder que l'essentiel.

Ajouter un commentaire

 
×