Flamme de Père en fils

En 2014, une haie vive est arrachée dans le village où je travaille. Je récupère les plants et en ferais profiter une personne que je considère à l'époque comme un ami. 

Dans le lot de plants, il y a un Cornouiller. Il a une drôle de couleur. Je veux dire que les cornouillers que je connais, et que j'emploie, sont soit rouge (cornus elegantissima) ou jaune (cornus stolonifera). Mais lui, n'est ni l'un, ni l'autre. Il est fluo...

Et donc après une rapide recherche, je découvre, ignare que je suis après tant d'années d'études et de travail sur le terrain, qu'il existe d'autres variétés... 

Dont celle ci, cornus 'Winter Flame'... La flamme de l'hiver. 

 

Mais assez curieusement, je n'ai pas de photos de cet arbre que je trouve pourtant juste génial sur mes étagères durant l'hiver. Sans mauvais jeux de mots, il réchauffe l'atmosphère.

 

Réchauffer... Oui, aussi. En 2017, l'année est étrange et moi, je ne pense pas à surveiller le tronc qui est derrière. Un manque d'arrosage fera que la "mère" en perdra la tête...  

La seule photo que j'ai date de 2018, avec une copine vigne vierge. 

Depuis la perte de la tête de la mère, ce troisième tronc (qui n'en est pas vraiment un) me dérange.

En 2019, bien que la mère fasse profondeur...

Je la retire pour ne garder qu'un Père-Fils 

 

Je dois avouer que le choix de ce joli pot bleu d'origine Japonaise (acheté d'occasion) m'a longtemps convenu mais un autre pot un peu trop joli trône sur une de mes étagères.

Vert, en forme de fleur de lotus, peu épais, il ne convient pas à beaucoup de mes arbres. Est ce qu'il convient à celui ci ? Je prends le pari que la couleur hivernale de l'arbre fera oublier la beauté du pot.   

La motte est très compacte, pas à cause d'un substrat colmaté, non, j'ai utilisé ma chamotte la dernière fois, mais vraiment les radicelles. Plein. Pot Rempli.

J'utilise rarement le jet, mais, là, il s'imposait.

Rentré au chausse pied...

 

En avril 2020 

 

Mars 2021

Prendre des photos durant l'hiver (ou fin d'hiver) permet, certe, d'apprécier la couleur des rameaux mais aussi le mauvais aplomb de l'ensemble. La prochaine fois ? J'utiliserais un fil à plomb. 

Donc juste un peu de taille, revenir sur quelques longueurs, faire que la branche s'ouvre, parte sur deux départs.

Les départs un peu récalcitrants seront ligaturés.

 

Début mai 2021.

Rien de transcendant, un peu de taille pour retirer les rejets au pieds ainsi que la ramure ne gonfle trop.

 

LE truc qui me gonfle, sur cet arbre, c'est les mauvaises herbes qui recouvrent le substrat... Grrr.

Et c'est ce qui me fera le rempoter, les mauvaises herbes.

Printemps 2022, rempotage ET une meilleure implantation, s'il vous plait !

.

Ajouter un commentaire