Le petit Philosophe

Bon, il y a un clin d'oeil. Vous l'avez compris ?

Je parlerais ici d'un prunus spinosa... non parce qu'avec un Z... Non, ça ne fait pas Zorro, ça fait Spinoza, philosophe...

 

C'est pas grave, j'n'l'ai pas lu non plus... 

 

Il y a des trucs que j'ai ramassé, pourquoi ? Comment, où ? 

Ben, celui ci c'est le cas, aucune idée. Mais alors pffff, rien, néant. 

 

Au début du printemps 2019, je vais faire un tour dans les ruines de ma pépinière. C'est une forêt vierge, à cela prêt qu'il y a encore beaucoup de trucs en pot, de toutes formes, avec des végétaux qui ne sont pas forcément en forme... Toujours à la recherche de choses que j'aurais loupé lors des derniers sauvetages, et puis dans une caisse avec pleins d'autres autres petites chose, il y a un tronc, un léger mouvement. 

L'écorce est rugueuse, le mouvement est net, il semble avoir poussé l'année d'avant vu que la tige verte est bien haute... Et ceci sans engrais... 

 

Je pense en premier à un  prunus pissardii 'Nigra' mais c'est une espèce que j'ai arrêté il y a longtemps et j'ai l'intuition qu'un pissardii n'aurait pas une belle tige verte mais plutôt pourpre (tu parles d'une intuition, Einstein...)

 

Donc, je le remonte et le mets en petit pot sur l'étagère des shohins. 

Le printemps sera bien avancé quand je serais sûr que ces feuilles bien vertes ne sont pas celles d'un pissardii mais celui d'un spinosa.

(Einstein, j'te dis ! ) 

 

Ce printemps 2019 est pluvieux et j'engraisse beaucoup. Cet arbre part bien, vigoureux. Je décide de le travailler comme s'il avait 3 ans de pot, à savoir tailler souvent. 

Voire très souvent. 

Nous essuyons quelques coups de vents et j'avoue que je ne fais pas forcément tous les jours le tour de tous mes arbres. Il y a aussi quelques couples de tourterelles qui viennent sur mes étagères pour boire dans des coupelles laissées pour l'été... Alors est ce elles ou les coups de vent ? En tout cas, je retrouverais mon pot au sol et fendu en 2. 

Il restera le pot cassé, maintenu par des pots voisins jusqu'à ce que je sorte l'artillerie lourde : Scotch

( Enstein ET bricoleur... Tu parles d'un champion...lol.) 

 

 

Février 2020. 

J'avais un petit pot identique à celui scotché qui trainait ... Pas au bon endroit, donc, une fois que j'ai remis la main dessus, j'ai pu rempoter. 

Vous aurez remarqué que les feuilles sont déjà sorties, le 09/02/2020... 

 

Avril 2020. Durant ces instants déjà noté "Historiques" de ce confinement, je travaille ce petit arbre, et ce n'est pas le temps qu'il faut :

 

Environ 4 minutes montre en main, soit  le temps de raccourcir la tête, ligaturer 3 branches. Et maintenant, le laisser pousser.

 

Mars 2021.

Confiner, plus vraiment, mais Covid, toujours dans les esprits et surtout à la télé...

 

Comme l'année précédente, juste quelques coups de ciseaux pour ne pas voir trop les branches s'allonger.

 

Et même en le regardant de l'autre côté (malgré une première branche à l'arrière) je l'aime bien.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×