1 pour 3

Faire 3 arbres visibles avec un seul ? 

 

Des boutures ? Non, ce n'est pas le sujet. 

 

C'est réellement faire un petit paysage avec trois arbres. Simplement, les trois arbres ne sont qu'un seul et même arbre.

Le candidat idéal ? Et bien, justement, une petite bouture de lonicera.

J'ai sélectionné cette bouture car elle a une "jambe", que c'est une bouture qui a tigé et que je ne pourrais rien en faire, si ce n'est la couper quasi à la base, donc autant l'utiliser. Cette jambe monte la pierre. Bon début ?

 

2016, printemps.
 

 

On comprend, sur cette photo; le montage que j'ai fais : Le pied part de devant, l'arbre qui monte la montagne, C, une branche longue qui passe derrière et revient par un trou derrière pour faire la cascade (sur la gauche B) ainsi que l'arbre du dessus, A. Le style n'est pas encore réellement définit. Probablement une semi cascade qui viendrait couvrir l'arbre du dessous.

 

Quelques mois ensuite, toujours en 2016.

 

 

 

Printemps 2017. 

 

   

 

ça commence gentiment à se densifier, gentiment... La cascade est bien là. Quant à la semi cascade, j'hésite encore. Le fil que je lui ai mis est bougé presque tous les 15 jours, parce que je n'arrive pas à trouver la position qui serait la plus " " "crédible" " ". 

 

En 2018, il a très bien poussé, l'ensemble se densifie forcément plus, surtout quand les coups de ciseaux sont plus répétés (enfin la combinaison des deux).

Pour l'avoir montré plusieurs fois à des gens compétents, c'est le premier arbre qui leur pose problême puisqu'il part sur la droite est les autre arbre sont vers la gauche. Pour eux le premier devrait donc faire de même. Donc encore "ciseaux", rogner la silouhette à droite et laisser pousser à gauche.

Il y a aussi le fait qu'il ne soit pas trop transparent, qu'on ne voit pas à travers. Donc il faudra me résoudre à taper dedans et à l'ouvrir un peu plus... A voir en 2019, probablement en même temps qu'un rempotage dans un pot plus sympa.

 

 

 

 

Mon soucis a été de positionner la pierre correctement : Je ne voulais pas que la pierre ait trop de vide sur la droite.

Aussi, je l'ai un peu levé sur la gauche. Donc l'arbre principal part encore plus à droite, flûte, et la cascade de gauche, bien qu'elle suive toujours le mouvement de la pierre, semble trop relevée. Donc je corrige ça gentiment.

 

Je réfléchie à un mini tokonoma pour présenter cette composition.

Et pour l'expo club, je finalise ce petit tokonoma dans la nuit qui précède, l'installe sans demander l'accord dans un recoin de l'expo.

Je me dis que je tiens un truc, même si les critiques (justifiées) concernant le cageot ( mon tokonoma) sont nombreuses. 

 

Assez curieusement, je reçois un mail de Maulévrier qui me demande si je souhaite exposer ?

C'est un bon coup de "pied au cul", vous me passerez l'expression, pour me remettre au boulot.

Je renvois les photos et nous sommes retenus.

Fin aout 2019, il faut prévoir la "jolie moquette" de mousse pour l'expo

.

   

 

La prochaine photo a été faite à Maulévrier 2019.

 

 

Je suis surpris que les gens qui connaissent le Bonsaï puissent la trouver "sympa" mais la plupart la classe dans "plantation sur roche", soit ishitsuki, alors que pour moi, c'est clairement un paysage, soit sakei, j'apprendrais plus tard que c'est ni l'un ni l'autre. > La réponse se trouve plus bas  ;) 

La plantation sur roche doit faire la part belle à la pierre, donc sur le principe, pas d'arbre sur le devant de la pierre. Le paysage, plus libre, de mon idée. Faudra que je creuse ça...

 

Du coup, à Maulévrier, il y a un vote du public... J'ai zieuté derrière le bar et malgré le fait que cette composition ait eu très peu de vote, mais tout de même plus que beaucoup d'arbres de gens connus, comme quoi. . .

 

Cerise sur le gâteau, il sera même en photo dans une revue bonsaï. Et dire que c'est juste une modeste bouture.

 

2019 est derrière nous et 2020 est une année bizarre. C'est en plein de le confinement que commence la pousse

L'idée, de tailler en précoce, c'est de gérer la force, mais de pouvoir taper un peu dans certains endroits trop fort et laisser pousser d'autres.

(Si ça ce n'est pas noircir un écran par de la paraphrase... > Donc gérer la force, hein...)

 

Donc, je souhaites réduire la partie gauche de l'arbre du bas, pour que l'arbre parte vers la gauche de la photo. Je me dis aussi qu'un peu de végétation de la cascade devrais venir un peu sur le devant, donc un peu de très petite ligature.

 

Et 8 jours après : 

 

oui, c'est un bon candidat pour le jeux des 7 erreurs.

 

:)

 

En parlant d'erreurs, je notais plus haut que pour moi, cette composition était plus un sakeï, soit un paysage... Après quelques discussions avec l'un des N3 du club, il m'orientera vers les mémoires des N3 où j'apprendrais que j'ai fais un Seki-joju : http://www.ffbonsai.com/wp-content/uploads/2014/09/seki-2-3-final-optimis%C3%A9.pdf 

 

C'est quand même la classe de pouvoir écrire, J'ai fais un SEKI-JOJU ! 

 

Juin 2020.

Bon, rien de formidable ou de transcendant, c'est juste un entretien régulier, un peu trop à la manière d'un topiaire (j'en conviens) pour limiter que ces formes ne prennent trop d'ampleur. Je tente aussi d'habiller un peu plus la pierre du haut de la cascade.

 

Donc cette petite branchouille qu'on distingue à peine (j'en conviens aussi) n'est, elle, pas taillée.

Les grosses chaleurs de l'été arrivent et comme beaucoup des tous petits, je placerais un plateau (percée de quelques trous) de façon à ce que l'eau d'arrossage reste un peu plus longtemps (l'eau s'évapore dans la journée).

Je me dis aussi qu'une énième branche qui viendrait de l'arrière et partirait fort sur la gauche de la photo, ne serait peut être pas forcément une mauvaise idée (à part faire 4 arbres, donc un signe de mauvaise augure pour les Japonais, en plus il faudrait que je change le titre...).

 

En aout 2020.

 

En à peine 4 ans, je suis passé du stade création au stade entretien, maintenant, il ne me reste qu'à faire un entretien (quasi) constant et profiter.

 

Et dans un sens, je trouve ça dommage.

Donc, et même si je ne le montre guêre, j'essaye toujours de faire des améliorations. Plus haut, je notais une éventuelle 4ème branche/tronc; ce jours c'était plus faire que la cascade revienne un peu plus vers l'observateur. 

 

Pas encore assez de végétation pour le faire. A voir dans le temps si je garde l'idée. Celle ci ou une autre.

 

Mars 2021

Pour le moment un éventuel 4éme  "arbre" n'est plus à l'ordre du jours. Par contre la branchouille laissée sur le haut de la cascade semble vouloir prendre de la vigueur. Première taille de l'année.

Forcément sur le premier arbre en bas, les branches qui partent vers la gauche (de la photo) ne sont pas taillées.  

  

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×