On dirait le sud.

Le temps dure longtemps...

Et la vie, suuuuremmment, dure un million d'annnnnnées ... Et toujours en été...

 

La vanne pourrie, ça c'est fait... Je passe à la suite... 

 

En juin 2013, j'ai rentré une forêt de Cupressus sempervirens, travaillée depuis une 15éne d'années, issus de jeunes plants, qui, donnés par une charmante personne dans le Var, a ensuite migré vers le ch'nord puis ces jeunes plants sont passés une poterie bonsaï où ils ont donc végété depuis lors. 
Son ancien proprio ayant migré (lui aussi) vers chez moi, en 2011, en avait marre ( de la forêt qui pousse pas, qu'allez vous pensez d'autres ?) et il me l'a donné (sans la poterie ! zut).

Voici l'observation que j'en fait quand je la reprend en 2013 : Cette forêt "pousse" dans un mélange Kiriu-akadama. Les jeunes racines sont belles et semblent pourtant vigoureuses. La végétation, les parties vertes, sont essentiellement en haut, quelques jeunes pousses à la base.

Je ne retrouve pas d'image de cette forêt à son arrivée chez moi. C'est une forêt de 9 arbres, fins, très grands, les règles de formation de la forêt ne sont pas appliquées parfaitement. 

 

Concernant la vigueur des arbres, j'ai appliqué les conseils que j'aurais donné à quelqu'un d'autre, à savoir transpottage dans une auge de maçon... Substrat ultra drainant que j'utilise à l'époque, c'est à dire graviers de route.

  
Ne connaissant pas l'espèce (en bonsaï) et ces exigences (au niveau substrat), je me suis mis  à la recherche d'avis et d'expérience. mais sans réelle découverte, si ce n'est que ce n'est pas une espèce pour le bonsaï. Certains Italiens s'en servent et font de beaux arbres mais pour ce que j'ai pu en lire, c'est ou ce serait de la pleine terre puis quand l'ensemble est formé, passage en pot, qui stopperait sa vigueur proche du stop total.

 

Poursuivant mes recherches sur cette espèce et cette forêt, j'ai constaté (en 2015) que ligaturer les branches pour les abaisser fortement provoqué chez cet arbre un fort démarrage à l' aisselle des branches, c'est peut être un piste, en tout cas pour refaire un branche, c'est un bon plan...

Preuve en image, et vous constaterez, au passage, que ça arrive tout de même à pousser, rapport à la longueur de pousse sur un an...
 


=====

 

 

Mise en forme ? Après avoir virer 2 arbres, descendu la quasi totalité des arbres d'un bon 20 cm (oui, déjà super haute) et elle le reste... C'est un peu dans l'idée d'une forêt de lettrés comme on peut en voir dans le Naka... Pas du goût de tout le monde, je le comprends...

Hiver 2015

 

 


Printemps 2017. 

Il y a des moments où il faut prendre des décisions. Et là, celle ci (de forêt) c'est un peu le vilain petit canard. 

De toute façon, je dois la rempoter, c'est obligé, vu que depuis que je l'ai, je n'ai jamais touché au racinaire, mais le reste a une certaine tendance à me gonfler, aussi. 

Ce sera donc les grandes manoeuvres, ne garder que le groupe principal, qui forme un "truc cohérent" et, tant qu'à faire, repasser ce petit monde dans un pot pour forêt, même si vernissé. 

 


=====

 

 

Honnêtement, je le sentais mal ce rempotage d'abord parce qu'en plus du reste, j'ai quand même tapé très fort dans le racinaire, retiré trois arbres à grands coups de serpe... Donc pas forcément dans la dentelle. 

 

De plus ces arbres sont depuis longtemps travaillés dans un mélange Kiriu akadama... Et là, bien que j'ai laissé une base de ce mélange, c'est tout de même de la pumice que j'ai utilisé. 

 

Mai 2017... Et bien, faut croire que c'est quand même costaud. Certaines branchouilles ont sêché, certes mais la "vigueur" semble toujours là. Maintenant, c'est plus les grosses chaleurs qui me font un peu peur... 

 

Placée sous ombrière, elle voit tout de même le soleil toute la journée mais au plus fort de la journée, l'ombrière filtre pas mal. L'été c'est passé tranquillement, pas de grosses pousses, mais en vie et pas trop de casse... A voir en 2018.

 

Tiens, je n'ai rien fais sur cette forêt depuis 2017...

Ben si, surement. Nous voici en 2020.

 

Elle est vraiment hirsute et je pense qu'elle gagnerait en crédibilité si elle devenait vraiment légère. Le travail fait depuis ces dernières années m'a permis de faire ressortir des branches ou bien de pouvoir faire des branches avec plus de conicité.

Donc novembre 2020 : 

Sélection des branches les plus proches du tronc, ligatures et coupe.

Ce n'est pas dans mon habitude d'avoir des arbres aussi léger sur mes étagères mais l'ensemble ne me déplait pas. Il faudra un bon rempotage en 2021 (?) surtout la placer correctement dans un nouveau pot, peut être même une fausse lauze... 

 

 

Ajouter un commentaire