Créer un site internet

Tablettes de présentation

Du bricolage.

 

Quand on a pas les moyens, il faut être bricoleur.

 

Ou dans ce cas, avoir des connaissances qui le sont... Voici la petite tablette réalisé par un ami, pour ma première expo en 2013,  bois de frêne, il ne reste plus qu'à la teinter...

 

 

 

 

 

Pour faire les plans de cette tablette je me suis basé sur une tablette vue sur le net, après avoir demandé conseils et normes sur un forum, puis extrapolation et puis voilà. En théorie, les pieds devraient être moins hauts, mais ma petite bête est vraiment petite, alors je l'ai voulue plus haute pour que l'ensemble soit plus près des yeux... L'ensemble n'est pas 100% répondant aux normes Japonaises...

Une fois tenté et en situation (Photo d'Eric Chevallier)

 

 

 

 

Un autre support fait par mes soins : Un tout petit truc, pour ma petite fougère, donc mince comme une feuille, temps de réalisation 5min... et même pas la peine de la vernir ! (Lamelle de Prunus que j'ai bruler avec un vieux disque à lamelles usé.)


 

Puis pour les présentations shohin :

 


 

Premier truc, d'une pièce, taillé dans la masse, planche de cèdre, pas le top... Mais pour une première fois...

 

 

 

Voici plus ou moins tout ce que j'ai montré dans ce sujet, quelques jita en plus, le tout teinté ou vernis.


 

Bon, ensuite, j'ai confié pas mal de réalisations à une personne de mon club. Mais un arbre que j'aime bien mérite alors une tablette que j'ai envie de faire façon "new age", un truc hors normes... C'est en trouvant un bout de verre de vitrine cassée que j'ai l'idée. 

 

 

Le bois c'est du prunus.

Avec l'arbre en question : 

 

 

Le support qui est tenue par deux vis qui passent à travers le verre que j'ai préalablement percé à tendance à s'abaisser, j'ai donc recassé un bout de verre pour le mettre sous la tablette.

 

Mais je trouvé que la tablette était tourné du mauvais côté, donc, je démonte et je refais. 

 

 

Et avec l'arbre ? 

 

 Forcément l'arbre n'est pas encore au top, mais ça viendra, enfin je l'espère...

 

Des jitas (petit socle mis sous les plantes d'accompagnements) c'est très plat. J'aime bien, et c'est peut être un tord, quand c'est un peu plus haut, donc une petite rondelle de troëne oubliée dans un véhicule durant 2 ans... 

 

 

A la manière des premiers pieds des daïza pour mes suiseki, en l'espace de 10 minutes et simplement avec une meuleuse d'angle équipé d'un disque à lamelles, ça donne ça : 

 

restera à teinter ou vernir. 

 

 

Pour le mini tokonoma, je me suis largement inspiré des tokonoma de style So, simplement parce que je les trouve plus jolis. 

J'ai trouvé quelques références cotées mais c'est le matériaux que j'ai utilisé qui m'a guidé. 

Lors de mon premier essai, j'avais utilisé des fonds de meubles préfabriqués, version carton pâte, qui selon la provenance, se découpent soit au cutter soit à la scie sauteuse. 

Bon, concernant la provenance, c'était surtout de la récup, passant avant la déchetterie. 

Le bois, identique, récupération sur un tas d’immondices "oubliées malencontreusement dans les bois par une personne légèrement étourdie"; probablement tombé du camion lorsque cette personne se rendait à la déchetterie 3 kilomètres plus loin, probablement...

.

Pourquoi, prendre du bois "vieux" ou "passé" ? 

Je cherchais un matériau avec du wabi et du sabi, donc prendre du bois neuf et le passer avec un produit quelconque n'aurait pas donné le même aspect, en tout cas, pas autant.

Une belle erreur dans une coupe me le fera diminuer de quasiment 10 cm de large. 

Je n'ai pas parlé de dimensions jusqu'à présent, simplement parce qu'il est difficile de trouver des informations correctes sur internet. Donc, c'est une certaine esthétique que j'ai recherché. 

 

Pour la première, je savais qu'elle ne correspondrait pas mais fait à la va vite pour notre expo club (où je n'étais pas sensé la présenter) qui plus est, finit en regardant une émission avec des "naufragés volontaires" je me doutais qu'il y aurait pas mal de critiques. 

En même temps, ma femme m'avait prévenue : "C'est quoi ton cageot ? C'est pour protéger un arbre dans le transport ?"

Le terme "cageot" a d'ailleurs bien plus à mon enseignant lors de l'expo...

 

 

  

Pour la seconde tablette, il fallait juste ne pas commettre les mêmes erreurs que pour la première, disons le prototype, et intégrer les remarques constructives. J'avais aussi l'envie de faire la fenêtre sur le côté... Et garder ce qui pouvait être positif, notamment l'éclairage. 

 

Pas beaucoup de plans sur internet concernant les tokonoma et leurs dimensions... Y a t il une norme ?

J'avais cru comprendre longueur égale la longueur de tatami, mais sur un article paru dans Esprit bonsaï n°37, Willy Benz, auteur disparu, note 1.5 tatami.

J'ai refais le plan du tokonoma d'après celui présent dans le sujet.

 

La base est aussi un bout issu de récupération, mélaminé blanc, et les autres côtés ont été achetés. Le matériau est un papier plume de dimension 70x50 cm... 

Donc sur le principe, le fond et le plafond sont déjà fait.

 

Pour remplacer le fameux papier de riz de la fenêtre, j'ai utilisé du papier sulfurisé ou papier de cuisson. J'aurais aussi pu utiliser du papier calque, mais mon papier calque "étudiant" est trop fragile.  Les barres des fenêtres  et les "joints" entre les cloisons sont fait de baguettes pour brochettes.

 

J'ai fait l'erreur d'utiliser de la colle (pistolet à colle) qui fait trop de fils et des taches sur le papier plume (difficile à reprendre). 

De plus, les bâtonnets des pistolets à colle ont plusieurs qualités (jaunes ou translucides)... Forcément, pas eu assez de translucides... 

L'équerrage des piliers se fait grâce à des petites équerres de chaises. Vis de toutes tailles et la visseuse qui va avec. 

La lumière, comme sur le premier, est assuré par une guirlande 40 leds à piles. Boitier collé à l'arrière du tokonoma, fil passant dans la cloison pour ressortir derrière la façade 

 

 

Sur l'exposition de Maulévrier 2019 : 

 

Contrairement à l'expo du club, à Maulévrier, la lumière est assez forte. Mes leds ne feront pas trop effet. Tant pis.

 

Dans la série, prendre un truc qui n'a rien à voir et tenter de le rendre exposable, j'ai nommé le saladier en bois. C'est un peu le truc quasi classique dans les cuisines des années 1990-2000 où squattaient les kiwis et bananes... 

 

Donc c'est encore un sauvetage in extremis de la benne "bois" à la déchetterie.

Je n'avais pas forcément l'envie de la découper mais en feuilletant un magazine, je constate qu'il me manque une tablette en "racines retournées". En regardant sur le net, je me rend compte que certains font un truc approchant et que le centre de leurs tablettes est creux. 

Il n'en faut pas moins pour griffonner à la craie, pour avoir un visuel qui pourrait rappeler un peu (mais si, de loin, dans le noir) ces tablettes assez transparentes en "racines retournées". 

 

Ensuite, j'ai percé avec un  forêt bois, j'aurais dû prendre 3 diamètres différents. Cette répétition d'un même diamètre n'est franchement pas top, en tout cas pas trop naturel. 

Je fais sauter les pointillés avec la meuleuse d'angle montée avec un disque zirconium gros grains. Il faut juste veiller à ne pas faire sauter les trous et rendre l'ensemble assez lisse. 

Pour donner un peu de relief, j'ai surtout veillé à détériorer au maximum le côté lisse de ce saladier, dans un premier temps à la disqueuse puis en passant un coup de brosse laiton montée sur perceuse dans le sens d'une éventuelle érosion. J'aurais voulue compléter le tout avec un nettoyage des derniers petits picots et aspérités par un passage à la sableuse. 

Sauf que j'ai "égaré" le matériel (pour le moment). 

Un petit essai, pour le fun. 

J'ai peu de pot rond avec des arbres dedans, mais il n'y a plus qu'à.

.  

 

Commentaires

  • Christophe
    • 1. Christophe Le 30/05/2022
    Salut Cedric,
    Agreablement surpris par tes réalisations en bois. Beau boulot tes tablettes, bravo.
    On se voit ce week-end.
    Christophe.
    • kalima-ich
      • kalima-ichLe 06/06/2022
      Bonjour Christophe. C'est toujours sympa de passer du temps avec toi. Comme j'ai pu te le dire il y a peu, ces réalisations sont anciennes et je préfère maintenant les faire faire par des personnes compétentes. Cependant, dans l'avenir, pourquoi pas m'y remettre (???) ? Au plaisir, Cédric

Ajouter un commentaire