Créer un site internet

L'improbable bosquet

 

Il y a, dans les carrières abandonnées du côté de chez moi, des concrétions  argile-sable qui se solidifient à l'air libre et qui ont parfois des formes intéressantes.

Ou pas...



 

En bas à droite, il y a un petit passage où je verrais bien une petit plante, mais c'est plus l'arbre que je ne vois pas rentrer dedans...

 

L'avantage d'avoir des près avec des chevaux, c'est qu'ils ne mangent pas tout.

Il reste souvent, après leurs passages, des "refus". Alors reste le choix de passer le girobroyeur ou d'éviter scrupuleusement certaines zones.

 

C'est l'histoire de ce  petit pied de charme multi tronc, donc un passage de girobroyeur puis on laisse pousser, puis je le sort.

 

Une pierre qui ne ressemble à rien, un arbre qui ne ressemble à rien et un ensemble qui  (?) ...


 

Premier essai en 2014, avec un filet (récupération de filet anti grignotage dans une vieille peupleraie). 

L'espace de plantation, face arrière, est un peu trop petit. Je fais donc une poche. J'ai volontairement gardé une racine assez importante, que je souhaite voir bien apparente dans quelques années, qui descend vers la capillaire (fougère).

 

Bon, c'est loin d'être le top, mais c'est déjà moins moche avec un peu de feuilles...


 

En 2016, je reduis un peu la taille de la poche à l'arrière.

Une légère taille des arbres secondaires, et quelques branches redescendues (ligatures) sur l'arbre "Père"...

 

 

 

2017. La racine qui est sur le devant devient "imposante", en tout cas visuellement, elle est là  et bien là. 

Certaines braches ont été haubanées vers le bas. J'ai toujours laissé tiger la petite branche (en bas à gauche) mais j'avoue qu'elle ne pousse pas autant que je le voudrais. Il faut passer régulièrement pour retirer les bourgeons qui se développent au centre de cet étrange bosquet.

 

La capillaire est "grosse" aussi, je tape dedans de temps en temps, mais elle se plaît et pousse bien.  

 

Avril 2018. 

Ce n'est pas l'arbre qui pousse le mieux, mais toujours plus "agréable" en feuilles. 

 

 

 

La question suivante est de savoir si je ne devrais pas légèrement pencher la pierre vers la droite de façon à relever le père ? 

 

 

Peut être pas autant. Il me semble que si je retire un peu de matière sur la pierre à gauche, il pourrait y avoir du mieux ? En tout cas, faire moins massif...

 

Je me rends compte que ça fait quand même longtemps que je ne l'ai pas rempoté... Et que ce ne sera pas pour cette année.

 

Mars 2019, un petit coup de nettoyage :

 

 

 

La branche à gauche, bien que raccourcie est volontairement laissé à pousser pour qu'elle prenne un plus plus de diamètre, le reste est taillé à deux départs.

 

En juin 2019, raccourcir certaines branches déjà trop longues.

 Et surtout raccourcir la capillaire des murailles.

 

 

 

La première branche de gauche est un poil long si je présente l'arbre vers la droite, si je le présente vers la gauche, ça passe mieux ?

 

Oui... Et Rempotage, ça ne serait pas une bonne idée ? Parce que 2014-2020... On est loin des 3 ans "réglementaire" entre deux rempotages...

 

Donc 2020, "aux armes, citoyens"... 

 

Tu m'étonnes que je n'ai jamais rempoté cet arbre... Pénible. Ces pierres sont loin d'être lisses et sortir des racines... Prisent dans le filet, lui même pris dans la pierre, anfractuosités et rugosité, pffffff...

 

M'enfin. 

 

   

Le truc c'est que la vieille racine (originelle, en gros ce pied de charme était un rejet) a complétement pourrie et me permet de gagner un peu de place pour la positionner un peu différement, de façon à ce que le gros couvre la mère. 

 

 

La capillaire est rabattu.

Substrat ? Jacques F. m'avait laissé de l'akadama, et si je retravaille que dans 6 ans... Hein, autant y mettre du bon.

Un peu de sélection dans la ramification. Restera un peu de ligature à poser. Keto, maison, comme d'habitude.

 

Mars 2021.

Le rempotage ne l'a pas trop perturbé sur 2020, la pousse a été satisfaisante.

 

Donc un peu de travail de taille et ligature de la première branche de gauche.

Honnêtement, je ne l'ai pas placé où elle serait le mieux, la courbe est molle et même molle elle ne ressemble même pas aux courbes naturelles des autres branches. Dans l'avenir, je pense revenir sur la première fourche. Pour l'anecdote, une autre fougère a poussé spontanément à l'arrière de la pierre.

 

.  

 

 

 

 

Ajouter un commentaire