La retenue

Voici une aubépine que j'ai prélevé pour ces "fesses", tellement ultra visibles que j'ai forcement souhaité en faire un point focal d'où ce style semi cascade, et les fesses qui la retienne de tomber dans le vide...

C'est une aubépine assez épaisse, enfin déjà avec des grosses fesses, tronc en accord et petite tête.

La voici en 2013

 

 

On devine facilement comment elle a était construite : J'ai coupé la partie du tronc qui formait le tronc à l'origine ( qui serait à l'horizontal) coupé également au dessus des premiers bourgeons sur le premier départ de branches puis formé les "charpentières" avec les bourgeons qui sont nés...

Cultivée en pot "à Mamie" dans 100 % gravier de route, elle pousse "convenablement" mais moins fort que les autres...

En 2014, pot de culture en siporex fait maison (moche) car pas le pot adéquat...



 

En 2015, c'est une aubépine que j'apprécie de plus en plus. 

J'avais acheté un pot "pas courant", un peu dans le style de cette Retenue, c'est à dire fin mais grossier... Comme elle, quoi, une fille un peu légère qui montrerait ces fesses quand elle se penche, avec ou sans retenue...

Je l'ai rentré plus qu'au chausse pied coupant au passage une grosse racine et  même avec ça, elle n'est pas (encore) à la bonne place dans ce pot, mais depuis le temps que j'espèrais la voir ainsi.

La grosse erreur fut de la tailler dans l'année du rempotage (pour faire "jolie" sur la photo), elle a eu un peu de mal à reprendre de la force par la suite.
 


L'idée sera de mettre ces fesses côté gauche, positionner la courbe vers un rebord du pot... En 2017, si tout va pour le mieux ?

Forcément la tête doit s'étoffer, j'essaye de faire refermer la vilaine cicatrice de dessous, que j'ai repris à la concave ronde mais jusqu'à présent peu d'efficacité, au pire un  petit nuage de feuillage pour cacher.

 

Une légère taille au printemps 2016

 

Img 1566

 

Avec quelques feuilles en tout début de saison :

 

 

Elle pousse fort en ce début d'année 2016, je ligature un peu, rectifie quelques erreurs, mais camoufle beaucoup (pas bien !) 

 

 

Je laisse tiger la branche du dessous, histoire de ne pas tout rabattre. Je souhaitais de la masse foliaire, elle arrive. Reste à positionner tout cela dans quelques mois.

A ce stade, je trouve que la tête commence à se faire, un peu de taille, un bout de fil... ça avance.

Avant les vacances d'été 2016, j'ai un flash (ben oui enfin ! ) je commence à voir ce qui ne va pas et notamment ma brance arrière. Elle sera repositionnée à descendre. La tête est encore un peu basse, une branche qui revient vers les fesses est encore un peu longue.  

Lors d'une journée autour de l'arbre (décembre 2016) où je suis invité à "communiquer de façon pédagogique" sur mes arbres, je la mets en condition d'exposition sur ma tablette en verre (la "new age" du procumbens) . Bien que l'hiver soit là, que certaines de ces feuilles ne soient plus là, je trouve l'ensemble pas si mal que ça. (oui, c'est de l'auto satisfaction, j'm'en fais tout seul...) 

 

2017.

Elle pousse gentillement, quelques branches un peu grosses ou grossières ont été retirées, je laisse tiger les branches du bas. Je voudrais que la tête grossisse un peu et revienne un peu vers la base.

En septembre, A la rentrée du club, un potier bien connu de la proche banlieu d'origine est revenu au club. J'avais ammené cette aubépine ainsi que quelques pots histoire de choisir le moins pire des 5. 

Vite nos points de vues divergent. Sa vision Japonaise acquise est compréhensible et juste, simplement je pars du constat que je fais quotidiennement (donc pas Japonais comme analyse) qu'un arbre qui tombe a une tendance à mettre ces branches où la lumière se trouve, sous entendu un arbre en forêt qui tombe  c'est à son ancienne place que se trouve la lumière, ou à défaut la place qu'il a fait en tombant... Donc effectivement, j'ai formé cet arbre en ramenant les branches vers la base  (aussi pour cacher un tronc un peu long) alors qu'un arbre en style cascade ou semi cascade devrait avoir ces branches qui vont vers le vide (et non vers la paroie rocheuse où il n'y a pas ou peu de soleil.). 

Suivant la même logique, cette aubépine mériterait un plateau suplémentaire sur la droite, et donc plus bas. Je n'exclus pas cette idée, simplement, il me faudrait alors tricher en utlisant une branche actuelle de profondeur pour faire ce plateau manquant. 

 

A voir en 2018 ?    

 

Et rempotage un peu plus précoce que d'habitude en 2018, soit début Mars.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis quelques minutes ensuite, bon démélage de racines pour la Dame, on coupe les pointes... Et malheureusement, je n'arrive pas à la mettre dans la position que j'aurais apprécié. Je trouve les pots coquilles assez moches ou en tout cas trop artificiels mais je crois que ce serait bien plus appropriée pour elle. Son racinaire ne permet pas de la déplacer vers la gauche, position logique pour une présentation "normée" dans un pot semi cascade alors que dans un pot coquille, ce serait plus conventionnel.

 

 

La tête est encore trop lourde, je referais une sélection à l'ouverture des bourgeons.

 

Tu parles, Charles... Trop peur de tout louper.

 

La voici en mai 2018. La première pousse du printemps n'est pas exceptionnelle et seules des branches sortent à l'arrière. Elles sont légèrement ligaturées dans l'idée de faire un plateau pour un peu plus de profondeur, peu visible pour le moment. 

 

 

 

Juin 2018. 

Elle a très bien poussée ces dernières semaines et malgré le fait que ce soit l'année de son rempotage, j'ai repris les ciseaux, histoire de lui redonner sa forme, bonne idée ? 

 

2018 n'avait pas été une très bonne année pour elle, pousse faible. Je pense que le rempotage dans 100 zéolithe ne lui convient pas.

En 2019, elle démarre doucement et je la changerais de place, plus vers le plein soleil. Le printemps étant bon pour ma façon de cultiver (il fait relativement frais ) je me permets d'apporter bien plus à manger que de coutume, elle reprend mieux.

Egalement, petit changement dans le style, je rentre dans le rang et coupe petit à petit les branches de "profondeur" qui ne sont pas trop crédibles sur une semie cascade au profit d'une branche tirante vers la droite. Je refais également la cime.

 

 

Mais moi qui aime les arbres compacts, il faudrait vraiment qu'elle s'étoffe ! 

 

Fin mai : 

 C'est quand même pas l'extase. 

 

 

 

La Branche basse, bien que pas assez épaisse me semble à sa place. Elle pourrait être plus longue (vers la droite). Ce sera une branche arrière  qui jouera ce rôle. Quant à la tête, pour le moment, il y en a 2 et ça ce n'est pas top. 

 

En 2020, je devrais la remettre dans un substrat qu'elle affectionne, ou elle pousse (ra) plus fort. Par le passé, j'ai constaté qu'elle ne poussait pas trop l'année du rempotage. Il me faudra peut être attendre 2021 pour la revoir en pleine santé.

 

Donc, pour le moment, laisser faire, lui laisser prendre de la force surtout sur la branche qui fera la nouvelle tête.

 

 

Automne 2019. J'ai merdé...

 

Si, si, j'ai merdé.

 

En Bricolant, un parpaing a dévalé le toit qui surplomble certains de mes arbres et BOUM ! Dans mon malheur, "juste" le pot cassera. Passé à la va vite dans un pot d'occasion. Je pense la laisser dans ce pot tout moche en attendant de retrouver un pot semblable à celui qui a cassé...

 

Février 2020

Je fais juste un peu de taille, rectifie la tête qui repartait vers les racines et laisse les branches partirent à droite (de la photo). 

Je ne rempote pas. Et c'est peut être un tort. Il faut que je regarde dans les pots Iza Val... Il y en a surement un qui conviendrait.

Ne serait ce que pour la remettre dans la bonne position.

 

Mars 2021.

Les bourgeons gonflent bien trop tôt pour la saison.

LE but de cette année, c'est de lui trouver un pot convenable. Les expos ont étaient interdites ces derniers temps (covid oblige) donc je dois fouiller dans mon stock pour trouver chaussure à son pied. Dans un premier temps, c'est dans le stock de pots d'Iza que je regarde (pot coque ciment) mais aucun ne fait la bonne taille. En poterie "classique", j'ai deux modèles un cascade (non émaillé) et un semi cascade, mais vraiment petit (bleu).

 Forcément, lorsque je retire le substrat, je constate que la racine est bien looooongue. Donc direction le grand pot... Et puis par acquis de conscience, juste pour le fun, je tente le tout petit pot bleu.

 

Et bien, incroyable mais vrai, ça rentre !

Forcément, c'est un pot semi cascade et un pot semi cascade c'est ???? Pour une semi cascade, donc, qui la branche la plus basse ne passe pas sous le pot... Ben oui, ben là c'est comme ça... Pas si moche que ça, quand même ? 

Par contre, à gérer, niveau arrosage et vent (quand elle sera en feuilles) ça va être du sport...

 

 Mai 2021, elle pousse bien. Pour éviter toute chute intempestive, elle est attachée à son support.

 

 

Et quelques temps après, juin 2021, après les premières grosses chaleurs. Pour éviter tout soucis de coup de chaud, elle a un petit récipient qui lui conserve un peu d'humidité plus longtemps. 

Ajouter un commentaire

 
×