Créer un site internet

L' Ultime

Depuis très longtemps, je cherchais un uromiki (un trou à la base d'un tronc) ou un saba miki car j'ai un peu de mal à comprendre la formation naturelle ...Et  puisque sur le principe, ça se referme une plaie non ? (Avec du temps, certes, mais bon, quand même...)

 

Donc avant de partir de mon "ancien travail" (disponibilité de la fonction publique), j'ai fais des provisions.

Cette aubépine n'était pas sur ma liste et c'est tout à fait par hasard que j'ai vu cette base. Si je vous écris que c'est en m'arrêtant faire pipi, vous n'allez pas me croire, alors, je ne l'écrirais pas (et même si c'est  vrai...)

 

Des trous dans tous les sens, de la belle cicatrisation, de la conicité et suffisament de départs de branches pour espérer mener un projet sur le long terme.  

 

Prélèvement durant l'hiver 2015, puis mis en gros conteneur avec du graviers de route (comme d'habitude pour une aubépine !) et direction la pépinière hors sol.

 

Comme le reste des arbres, en été 2016, elle subira l'absence d'eau durant quasi une semaine par 40°C et je ne m'aperçois que ça "vie"  durant le mois de mars 2017 quand je nettoie les corps sans vie de la pépinière, elle me semblait pas prête à rejoindre mon tas de bois de chauffage.   

Et, oh, miracle : Des feuilles pointent le bout de leurs nervures. 

 

Sur certaines autres aubépines, ce n'est que quelques feuilles qui sortent à la base de l'arbre, preuve que l'arbre n'est pas tout à fait mort, certes, mais clairement inutilisable... Mais là, c'est vraiment sur les branches et même si je dois raccourcir certaines parties, elle est bien vivante.

 

Je la remonte et la passe directement en pot individuel, substrat composé de vieille pumice et de graviers (50% de chaque).

 

Comme à mon habitude, je ne garde qu'une grosse branche du bas et sélectionne les plus petites en montant, ligature légèrement. 

 

Il est encore loin le fait d'avoir un arbre regardable, mais pour l'instant, il faut la laisser pousser...


 

 

 

Mai 2017, les bourgeons qui se réveillent à la base du tronc sont retirés toutes les semaines et je laisse le reste faire sa vie, je vais prendre le temps de faire un arbre que j'espère correct. 

 

2018, je lui laisse faire sa vie. Pousse pas si fort que ça. Je suis un peu déçut... Faut aussi dire que j'ai aussi fait sauté une partie de la tête...

 

2019 Les branchettes laissées l'an passé, m'ouvre de nouveaux horizons .

 

Je ligature à plat ces branchouilles et certaines "anciennes" sauteront d'ici quelques mois.

 

Quelques temps après ces ligatures, je lui trouve un futur pot durant l'expo d'Albi ( pour voir ou revoir les arbres de cette belle expo : 

 - http://kalima-ich.e-monsite.com/album-photos/albi-2019/ )

 

 

 

Et je n'ai donc pas attendu quelques mois pour la sélection des branches, fin mai : 

 

Le lecteur pourra apprécier la pousse en quelques semaines... :)

Et donc sélection à la concave pour partir sur les bonnes bases, pire sur des rails maintenant : 

 

 

La tête sera forcément rectifiée dans le futur, mais maintenant elle doit pousser avant le rempotage dans son joli pot en 2020 ?

 

LOL

 

2020, février. J'ai l'air mignon avec mon joli pot

L'idée du joli pot, c'est de faire rentrer l'arbre dedans, hein, c'est le concept... Sauf que dans la vraie vie, c'est pas toujours ça.

Donc, je stocke le pot dans ma réserve "Bisounours" et sors un vieux pot bien dégradé, profond (encore trop profond).

 

C'est le reste du pivot qui pose problème. Certaines racines trop grosses n'ont pas de radicelles pour réduire. 

 

  

 

Sélection sur la ramification, un peu de ligature et retour sur l'étagère.

 

Très curieusement, elle repart mal, peu vigoureuse, quelques branches séches en tête en ce mois d'avril 2020.

 

Presque Mars 2021.

Oui, des branches ont séchées durant 2020 remettant tout le projet en question. Je l'ai donc laissé faire sa vie, reprendre de la vigueur et laisser tiger là où elle le voulait bien.

 

Ensuite, j'ai retiré toutes les parties sèches ainsi que les longueurs, qui ne serviront pas pour le projet.

.  

 

Le but sera de refaire une tête cohérente avec la branche (toujours vivante) qui part actuellement vers l'arrière.

 

En Juin 2021. 

C'est le dernier stade pour travailler les aubépines, dans quelques jours, je ne les toucherais plus, leurs laissant faire leurs vies jusqu'à mars ou avril de l'année prochaine. Donc décision de ramener les branches que je peux pour habiller la partie dénudée de devant.

 

C'est assez évident quand on regarde de dessus :

Et que dire quand on est en face ? 

Gros fil, et on remet de l'ordre là dedans (?), en tout cas, je cache et réhabille ce crâne dénudé. 

En gros plan, vous comprendez que les branches de derrière viennent presque croiser sur le devant, pour masque le tronc vide.

vue de dessus, c'est mieux.

 

Dans quelques années (de bons et loyaux services de ma part ? ), je voudrais l'emmener vers ce qui suit : 

 

 

Commentaires

  • olic888
    • 1. olic888 Le 16/07/2021
    On les croisera à Maulevriers ^^)

Ajouter un commentaire