L'hêtre Aimé

Quand je recommençais le "bonsaï" en 2001, j'ai cherché des jeunes plants de tout et n'importe quoi...

 

Un de mes pôtes de l'époque et qui le reste, Le Gât, est natif d'un petit village pas loin de Nyoizeau dans le Pays de la Loire (49). Après un week-end "bringue" chez ces parents, j'ai récupéré un bout de hêtre... Forcément mis en  pot direct...

Voici une image de 2002...

 

Hetre 2002

 

Alors, bien sûr, c'est l'époque culture "terre de jardin" mais bien vite, il faut se rendre à l'évidence que je ne sais ni le tailler ni le nourrir correctement... Et puis, c'est un truc long, qui ne ressemble à rien... Rien qu'un truc tout droit... 

 

C'est l'époque où je tente les ligatures aussi. Mais pas d'appareil photo numérique, c'est un peu le gadget à l'époque, et puis cher... J'ai bien un bel argentique mais ne m'en sert que rarement...

Je ligature au cuivre, bien sur, le courbe un peu, lui fait tourner la tête... Et la ligature marque vite... Normal, c'est un Hêtre...

 

 

Bref, pas trop de photo... En 2010 :

2010 h

 

Je trouve un article sur France Bonsaï sur le pincement des bourgeons lorsqu'ils s'ouvrent. J'applique à la lettre mais ne vois pas d'évolution.

Assez rapidement, je le passe dans un pot d'inspiration vaguement Chinois Ming du concierge du coin de la rue, transmis de générations en générations depuis 1986, date de son achat au supermarché local...

 

Il pousse tranquillement jusqu'à cette photo de  l'hiver 2015.

 

Img 1567.

 

La base n'est pas "vilaine", limite racines aériennes, bien qu'on ne la voie pas sur cette photo...

Le petit jonc qui est derrière... Ben, il est né dedans, il y a longtemps et j'avoue le tailler et même le remettre lors du rempotage... Ce n'est pas ce qui fera de lui un bel arbre...

 

Et bien malgré ça, je l'aime ce hêtre...

 

 

En quinze ans de pot, c'est clair, je ne sais pas faire pousser un hêtre... 

 

En 2016 une vilaine chute de l'étagère casse mon pot... Pas être facile d'en retrouver un, un bon remplaçant...

 

 Voici comment je l'avais posé en urgences dans ce pot. Donc un peu de nettoyage et cette fois c'est mieux, un peu de fil, regardons de l'autre côté... 

 

2020... Oui, je prend conscience que je n'ai pas rempoté cet arbre depuis TRES TRES TRES longtemps... Bon, en 2019 la pousse n'a pas été terrible, une petite branche est morte...

 

Et en fin de saison (donc 2019, faut suivre) , c'est contradictoire, il me fait des bourgeons sur le tronc ???

 

Donc, rempotage 2020, nettoyage à grande eau, prise de décision, je tente autre chose. 

 

 

La pousse est au rendez vous. Il semble être bien. 

D'ordinaire, j'aurais laissé un arbre fraichement rempoté faire de la feuille... Mais là, surement un effet du confinement, j'ai glissé.

Début mai 2021

Un peu de taille pour revenir à deux feuilles petites.

.

 

Ajouter un commentaire